Les stages Les stages
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Calendrier Calendrier
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Inscription à la newsletter Inscription à la newsletter
STAGE : EQUIPES SOIGNANTES FACE AUX PATIENTS ATTEINTS DE DÉMENCES TYPE ALZHEIMER EN ACCUEIL DE JOUR

 

Durée : 3 jours – 9H30/17H00 (21H00/personne)

Public
Ce stage est destiné aux équipes soignantes en Accueil de Jour.
Pré-requis : une expérience professionnelle de 6 mois dans ce domaine.
Ce stage est proposé en versions INTER-ETABLISSEMENTS et INTRA-ETABLISSEMENT (pour les équipes).


Objectif de la formation
1- Comprendre en quoi les démences de type Alzheimer modifient les perceptions ou la vision du monde
2- Comprendre en quoi les démences de type Alzheimer peuvent altérer la communication -
3- Comprendre les réactions et les propos de ces personnes
4- Savoir individuellement et en équipe répondre à l’agressivité et aux refus
5- Communiquer efficacement avec les familles

Contenu

- Les Spécificités de l’Accueil de jour pour les patients Alzheimer
- Comment les personnes atteintes de démences de type Alzheimer perçoivent-elles les informations (quelles sont les modifications qui se produisent dans la compréhension des phénomènes / comment cette maladie altère-t-elle les sphères cognitives – Que se passe-t-il dans leur esprit lorsque l’on entre en contact avec elles ?)
- La séparation des sentiments et de la pensée
- Comment l’absence du passé immédiat rend-t-elle plus prégnant le passé lointain ?
- Quelles modifications se produisent dans la compréhension des phénomènes de leur environnement ?
- Pourquoi certaines réactions sont-elles inadaptées et/ou incohérentes : volonté de « rentrer à la maison voir maman » (distinguer fugue et errance et identifier leur nature) ou autres formes de désadaptation spatio-temporelle, les invectives, les silences prolongés, les cris répétés, les hallucinations (voir des « araignées sur les jambes »), les « coups de canne », les peurs soudaines et apparemment inexplicables, les répétitions (« quelle heure est-il ? »), les comportements alimentaires inadaptés (boulimie ou anorexie, ingestion d’objets non alimentaires – pâte à modeler, peinture, fleurs,…, etc.
- Qu’est-ce qui distingue les démences de type Alzheimer des autres démences ?
- Comment distinguer agitation et agressivité ?
- Comment communiquer avec ces personnes  lors de ces épisodes « confusionnels »  :  que dire à une personne qui « veut rentrer chez elle », que l’on « cherche son mari », … ? qui ne reconnaît pas ses interlocuteurs ? Qui croit qu’un étranger(e) est caché sous son lit ? Qui croit que l’on veut empoisonner sa nourriture ?
- Que dire et faire lorsqu’une personne refuse : aide, toilette, soins, activités,…
- Comment réagir en cas de conflit ? Quelles activités proposer ? Comment les proposer ? Que faire lorsqu’un(e) résident(e) déambule toute la journée ?
- Comment réagir face à l’expression intrusive de la sexualité dans la sphère privée ou publique ?
- Que faire lorsqu’une personne ne cesse de déambuler ?
- Comment réagir en cas d’agression verbale ou physique ?
- Les « réactions-minute » lorsque l’on a peu de temps pour traiter les demandes
- Les différentes techniques de re-formulations et de ré-orientation
- Les dialogues ou questions les plus efficaces
- Comment communiquer hors des épisodes confusionnels : parler de sujets difficiles comme la mort, la dégradation physiologique, les manques affectifs, le séjour en Institution, la peine ou la tristesse…
- Pourquoi et Comment la culpabilité de certaine familles  peut entraîner le harcèlement des équipes
- Comment expliquer aux familles qu’elles ont fait le « bon choix » en confiant  un parent à l’Accueil de Jour
- Comment parler avec les familles de cette culpabilité qui peut être éprouvée ?
- Comment évoquer avec les familles les conséquences de la maladie d’Alzheimer sur le comportement des résidents ?
- Comment présenter simplement un Plan d’accompagnement en 7 points qui lie familles et équipes soignantes
- Identifier les conflits ne nécessitant pas l’arbitrage de la hiérarchie
- Assumer et savoir réagir face aux remarques « désagréables »
- Les conflits « récurrents » avec certaines familles
- Le sens caché de ces conflits permanents et leur incidence sur l’adhésion aux soins des patients
- Quels critères pour faire remonter certains conflits à la hiérarchie