Les stages Les stages
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Calendrier Calendrier
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Inscription à la newsletter Inscription à la newsletter
STAGE : L’AIDE À DOMICILE FACE AU PATIENT ALZHEIMER

 

Durée : 3 journées – 9H30/17H00 – (21H00/personne)

Public :

Ce stage est destiné à toute personne travaillant en Service d’aide à domicile, Garde et Soins à domicile auprès de personnes âgées atteintes de démences de type Alzheimer (aides-ménagères, auxiliaires de vie,…)


Objectifs :

1- Comprendre les difficultés relationnelles avec certaines personnes atteintes de démences de type Alzheimer au cours d’actes professionnels (aide à la toilettes, nursing, repas, ménage,…).
2- Comprendre les réactions et les propos de ces personnes
3- Comprendre en quoi les démences de type Alzheimer modifient la communication
4- Savoir répondre à toutes ces situations avec tact et efficacité



Programme :
                                        
- Comment les personnes atteintes de démences de type Alzheimer perçoivent-elles les informations (quelles sont les modifications qui se produisent dans la compréhension des phénomènes / comment cette maladie altère-t-elle les sphères cognitives – Que se passe-t-il dans leur esprit lorsque l’on entre en contact avec elles ?)
          La séparation des sentiments et de la pensée
          Comment l’absence du passé immédiat rend-t-elle plus prégnant   
          le passé lointain ?
          Quelles modifications se produisent dans la compréhension des    
          phénomènes  de leur environnement ?

- Pourquoi et comment la dégradation de la mémoire affecte-t-elle les comportements (quelle relation existe-t-il entre niveaux d’attention et comportements)
- Pourquoi certaines réactions sont-elles inadaptées et/ou incohérentes : volonté de « rentrer à la maison voir maman » (distinguer fugue et errance et identifier leur nature) ou autres formes de désadaptation spatio-temporelle, les invectives, les silences prolongés, les cris répétés, les hallucinations (voir des « araignées sur les jambes »), les « coups de canne », les peurs soudaines et apparemment inexplicables, les répétitions (« quelle heure est-il ? »), les comportements alimentaires inadaptés (boulimie ou anorexie, ingestion d’objets non alimentaires – pâte à modeler, peinture, fleurs,…, etc.
- Qu’est-ce qui distingue les démences de type Alzheimer des autres démences ?
- Comment distinguer agitation et agressivité ?
- Comment distinguer « empathie » et compréhension des phénomènes ? Quelles sont les erreurs les plus fréquentes dans la pratique de l’empathie ?
- Comment communiquer avec ces personnes  lors de ces épisodes « confusionnels »  :  que dire à une personne qui « veut rentrer chez elle », que l’on « cherche son mari », … ? qui ne reconnaît pas ses interlocuteurs ? Qui croit qu’un étranger(e) est caché sous son lit ? Qui croit que l’on veut empoisonner sa nourriture ?
Que dire et faire lorsqu’une personne refuse : toilette, soins, activités,…
- Comment réagir en cas de conflit entre 2 patient(e)s ? Quelles activités proposer ? Comment les proposer ? Que faire lorsqu’un(e) résident(e) déambule toute la journée ?
- Comment réagir face à l’expression intrusive de la sexualité dans la sphère privée ou publique ?
- Que faire lorsqu’une personne ne cesse de déambuler ?
- Comment réagir en cas d’agression verbale ou physique ?
- Les « réactions-minute » lorsque l’on a peu de temps pour traiter les demandes
- Les différentes techniques de re-formulations et de ré-orientation
- Les dialogues ou questions les plus efficaces
- Comment communiquer hors des épisodes confusionnels : parler de sujets difficiles comme la mort, la dégradation physiologique, les manques affectifs, le séjour en Institution, la peine ou la tristesse…
-Comment évaluer simplement l’efficacité de ces techniques ?