Les stages Les stages
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Calendrier Calendrier
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Inscription à la newsletter Inscription à la newsletter
STAGE : OPTIMISER LA COORDINATION DE L’ANIMATION EN EHPAD

 

Coordonner des acteurs divers autour de projet d’animation est un exercice délicat.
En effet, outre les savoir-faire indispensables en animation, il est nécessaire de maîtriser d’avantage les techniques de pilotage de projet et aussi d’assumer un leadership bienveillant.



Objectifs du stage :
Connaître le rôle-clé et la place de l’animateur dans la coordination de l’animation
Disposer des compétences nécessaires pour  coordonner des équipes autour d’un projet d’animation
Savoir faire naître et vivre des projets collaboratifs
Savoir organiser des coopérations internes
Savoir distribuer les rôles
Savoir comment obtenir une implication importante de tous les acteurs
Savoir négocier puis valider chaque étape du projet
Savoir gérer conflits et désaccords
Savoir évaluer les actions menées
Savoir reconnaître chaque partenaire du projet
Savoir rendre-compte en interne et en externe



Durée : 4 jours


Publics visés :
Responsables animation, animateurs et coordinateurs d’animation et plus généralement toute personne exerçant des responsabilités dans l’animation.


Programme :

JOUR 1
Généralités sur le « pilotage » de projet
Le rôle de l’animateur dans la coordination
Quelle vision de l’animation avec un grand A ? (fini le temps de l’animateur seul dans son coin ?)
De l’animation aux thérapies non médicamenteuses : quels parcours ? Quelles méthodes ?
Quels sont les objectifs (ou les ambitions) de l’animation dans ce contexte ?
Peut-on les chiffrer même sans les budgéter ? Si oui, comment ?
Peut-on les corréler à des ressources, humaines ou matérielles ?
Comment traduire l’animation en étapes et actions successives
Les techniques de « prolongation d’animation » (ou comment un résident qui a participé à un atelier le mercredi peut-il y revenir le jeudi matin pendant sa toilette – avec les précautions qui s’imposent) ?
Comment les équipes soignantes peuvent-elles contribuer à l’animation ?
Cas pratique : Créer un avant-projet d’animation


JOUR 2 :
Comment un animateur  peut-il convaincre les équipes de contribuer à l’animation ?
Quels arguments, quels éléments de langage ?
Comment présenter un projet en tenant compte des spécificités de chaque membre du groupe ?
Comment convaincre sans disposer du pouvoir hiérarchique : un exercice de leadership particulier pour l’animateur ?
Comment optimiser les techniques de présentation ?
Comment les compétences des paramédicaux  peuvent-elles s’y insérer naturellement ?
Cas pratique : Savoir « vendre » un avant-projet d’animation (les erreurs à éviter)

JOUR 3 :
Quels projets collectifs peut-on mettre en place ?
Quel schéma de coordination, quels arguments ?
La planification (concilier souplesse et rigueur)
Quel engagement des acteurs peut-on attendre ?
De l’animation aux  thérapies non-médicamenteuses
Cas pratique : Organiser la participation de chacun dans un avant-projet de stimulations cognitives (distribution des rôles)

JOUR 4 :
Comment communiquer avec les familles sur ce sujet ?
L’intérêt du CVS pour l’animation
Comment évaluer ces activités ? Sur quels critères ?
Comment évaluer et rendre compte de la participation des acteurs dans la coordination
Comment insérer ces éléments dans le projet d’établissement et le PVI ?
Comment des projets aussi différents qu’un jardin thérapeutique, un atelier mémoire ou un temps Snoezelen peuvent-ils s’harmoniser ?
Cas pratique : Comment rendre compte des résultats d’un avant-projet de stimulations cognitives aux acteurs et aux utilisateurs


Méthode pédagogique :
Alternance d’exposés brefs, de simulations et d’étude de cas à partir d’un avant-projet
Les contenus de ce stage et les études de cas sont présents dans le support écrit.
Cela permet d’éviter une fastidieuse prise de notes…et permettra la rédaction par chacun de projets personnalisé.