Les stages Les stages
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Calendrier Calendrier
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Inscription à la newsletter Inscription à la newsletter
STAGE : COMMENT PERENNISER LA BIENTRAITANCE DANS LES ETABLISSEMENTS DE GERONTOLOGIE

 

Ce stage est destiné aux équipes. La présence d’un responsable hiérarchique est importante.
Il a pour but de proposer 17 règles et conseils simples pour améliorer les relations entre les patient(e)s, les familles et les équipes.


Objectifs :
Bien connaître les textes réglementaires sur le sujet (ANESM / HAS)
Etre capable de comprendre et connaître les réactions (appropriées ou non) des résidents
Savoir faire face avec bienveillance à toutes les situations « délicates » individuellement et en équipe
Accroître son aisance relationnelle et ses pratiques au contact des résidents au quotidien


Préambule :
La bientraitance est-elle un nouvel outil de « contrôle » des comportements des soignants ou un ensemble de techniques visant à améliorer les relations avec les patients ?
(Comment ne pas se sentir « accusé » en suivant ce type de stage ? Comment sortir des discours « moralisateurs » et inefficaces sur le sujet ?*)
*La manière d’aborder ces thèmes et de les enseigner est aussi importante que les enseignements eux-mêmes.



Durée : 3 jours (9H00 / 17H00)


Programme :

JOUR 1 :
- Bientraitance et maltraitance : définitions et cadre législatif (ce qu’il faut savoir)
- Ethique et pratiques : comment les concilier au cas par cas
- Repérage des causes et facteurs pouvant générer de la maltraitance
- Les diverses sortes de maltraitances (volontaires et involontaires)
- Les causes « relationnelles » (difficultés à comprendre et à traiter des objections de patients)
- Le stress et l’usure des équipes comme facteurs aggravants ?

Les règles :
1- Quelles règles pour le vouvoiement et le tutoiement
2- Quelles règles pour favoriser les liens sociaux
3- Quelles règles sur la participation aux animations
4- Quelles règles sur les « avances sexuelles » ou les « gestes déplacés »


JOUR 2 :
- Les micro-inéquités (où l’art de mettre autrui en difficulté sans l’avoir désiré)
- Les sentiments « inefficaces » pour résoudre les problèmes (Qu’est-ce que l’empathie, version moderne de la compassion peut apporter d’efficace dans ces situations ? Pourquoi la « distance nécessaire » avec certains patients peut-elle se transformer en indifférence ?)
- Les patients ayant des troubles du comportement  génèrent-ils plus de maltraitance ?
- Comment être ferme sans être maltraitant ?
- Quels bénéfices de la bientraitance pour les soignants (et notamment la prévention de l’usure professionnelle)

Les règles :
5- Quelles règles pour l’accueil et l’intégration
6- Quelles règles pour les objets « perdus » ou « volés »
7- Quelles règles pour annoncer les « mauvaises nouvelles »
8- Quelles règles pour impliquer les familles9-    Quels conseils pour maintenir l’autonomie psychologique des patients
10- Quels conseils pour aider un patient à planifier son temps
11- Quels conseils pour « remercier » ou « féliciter » les patients
12- Quels conseils pour aider un patient à surmonter son anxiété


JOUR 3 :
- Quelles attentes par rapport au management sur ce sujet ?
- Comment évoquer les « sujets difficiles » avec les patients  (vieillesse, maladie, mort, handicaps, abandons divers, deuils,…)
- Quelles techniques face aux refus des patients ? (soins, toilettes, traitements, activités,…)

Les règles :
13- Quelles règles doivent connaître les familles
14- Quelles règles pour atténuer les conflits
15- Quelles règles pour se protéger en équipe
16- Elaborer un plan d’action « bientraitance »


Inutile de prendre des notes au cours de ce stage. Toutes les informations délivrées sont fournies par e-mail.Ce stage bénéficie d’une assistance par téléphone ou mail pour chaque stagiaire et ce, pour une durée de 24 mois.


Méthodes pédagogiques :
Peu d’exposés magistraux et beaucoup d’études de cas et simulations qui rendront les contenus opérationnels et permettront de créer de « nouveaux réflexes » dans les équipes.


Formateur :
IDEC + Master CAFOC


Modalités d'évaluation :
A travers les études de cas et les quizz