Les stages Les stages
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Calendrier Calendrier
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Inscription à la newsletter Inscription à la newsletter
STAGE : LE MEDECIN COORDONNATEUR ET LES TNM

 

Il n’est pas toujours aisé de tracer une frontière entre les séquences d’animation et les thérapies non médicamenteuses (TNM).
Or s’il est bien un spécialiste des thérapies non médicamenteuses c’est le médecin coordonnateur.
En revanche, il n’est pas forcément un spécialiste des activités : depuis l’atelier mémoire jusqu’à la médiation animale en passant par le jardin thérapeutique il lui est parfois difficile d’obtenir des remontées d’informations fiables et utiles.

Si l’on prend l’exemple de la médiation animale, tout le monde s’accorde pour dire que l’activité est bénéfique pour les résidents. Toutefois, elle est fréquemment confiée à des prestataires extérieurs qui ne savent pas forcément quelle traçabilité de cette activité ils devraient formaliser.

Le jardin thérapeutique s’il s’avère très utile peut aussi manquer de lisibilité en termes de résultats thérapeutiques globaux.
En d’autres termes, si le médecin coordonnateur ne peut être le spécialiste des activités, il doit pouvoir orienter les équipes vers la transmission de résultats exploitables.
Cette première étape peut conduire vers un pilotage plus formel des TNM puis à la prescription de TNM individualisées.



Public
:
Médecins coordonnateurs et /ou gériatres – directeurs d’EHPAD



Durée
: 1 jour en version inter-établissement

Ce stage peut aussi se conduire individuellement à distance (par modules d’1 à 2H00 – nous contacter)


Programme :

Panorama des activités en EHPAD
Quels critères simples et communs aux équipes pluridisciplinaires peut-on décrire ?
Comment être attentif aux résultats sans connaître forcément les moyens employés pour les activités ?
Comment identifier la bonne information à travers le « maquis des bonnes intentions » ?
Comment distinguer un objectif d’un « vœux pieux » et amener les équipes à s’emparer des formulations « ad hoc »
Comment rechercher l’optimisation de chaque acteur en fonction de ces critères ?
Pourquoi et comment prescrire des TNM ?
Comment expliciter des concepts parfois complexes et qui pourraient apparaître contraignants aux équipes ?
L’apaisement des troubles du comportement à travers les activités peut-il être relié à des éléments objectifs ? Rompre l’isolement de certains, l’agressivité d’autres comment les activités peuvent-elles en rendre compte ?
Les notions de fréquence et d’intensité comme critères d’évaluation
Quelle relation entre le médecin coordonnateur et le directeur pour cette activité ? Dans quel but ?



Méthode pédagogique :

Peu de contenus théoriques mais une analyse des situations singulières de chacun conduisant chaque acteur à disposer d’outils à partager et optimiser avec les équipes.