Les stages Les stages
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Calendrier Calendrier
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Inscription à la newsletter Inscription à la newsletter
STAGE : LA « BIENTRAITANCE » EN SITUATION D’URGENCE…

 

Durée :
2 jours (14H00)

Le contexte :
Les établissements connaissent bien les situations d’absentéisme qui génèrent quelquefois des niveaux de stress élevés dans les services.
Les encadrants pensent que le niveau de stress des équipes ne devrait pas impacter la relation avec les résidents.
Toutefois, ce n’est malheureusement pas toujours le cas…
Cela attriste et culpabilise l’ensemble des acteurs…


Les objectifs :
Comment gérer un niveau de stress élevé ?
Comment, pour chaque soignant, être apaisé et bienveillant envers les résidents au cours de ces épisodes ?
Comment accroître la connivence avec les résidents lorsque la charge devient plus lourde ?


Public :
Toute personne travaillant en secteur médico-social. La diversité des participants est souvent un gage de réussite.

Programme :
La relation entre le soi et le temps…
Qu’est-ce que le temps ? Pourquoi est-il perçu aussi différemment ?
Pourquoi ne pas faire du temps un allié plutôt qu’un ennemi ?
Comment négocier une relation particulière entre les équipes et les résidents lors d’une montée en charge inopinée (principe des temps « verts », « orange » et « rouges ») ?
Quels principes pour amener les résidents à jouer un rôle bienveillant voire protecteur avec les équipes (inversion du jeu relationnel et responsabilisation de tous les acteurs)
Comment établir une « stratégie de bienveillance » partagée par tous au cours de ces situations ?
Comment la décrire, comment impliquer les acteurs et les faire adhérer authentiquement (pas du bout des lèvres pour le « bien des résidents ») ?
Comment établir des règles de « compensation festive » avec les résidents pour « marquer le coup » auprès des équipes ?


Méthodes pédagogiques :
Peu d’exposés magistraux et beaucoup d’études de cas et simulations qui rendront les contenus opérationnels et permettront de créer de « nouveaux réflexes » dans les équipes.