ATELIERS EXPRESSION ORALE EN EHPAD

L’on pense souvent qu’un atelier « expression orale » (ou conversation) permettra aux résidents d’évoquer un moment de leur vie ou de donner leur avis sur un événement d’actualité ou non.

Il nous a semblé utile d’élargir le champ de cette activité et du public concerné.
Il nous a semblé utile de permettre également une évaluation fiable et utile des jeux de langage.

 


Public : professionnels participant aux animations

Prérequis : Proposer ces activités en secteur gérontologique depuis 6 mois révolus.

Objectifs / Compétences visées :

- Savoir comment ré-entraîner les capacités d’attention et de concentration ainsi que la fluidité verbale des patients/résidents
Savoir comment privilégier les liens sociaux entre résidents au travers de jeux
Savoir élargir le public des résidents concernés
Maîtriser les techniques très particulières d’animation pour cette activité
Savoir évaluer l’impact des prestations et en rendre compte



Programme :

Jour 1 - matin
 (3h30)

 

Positionnement et évaluation des acquis à l’entrée en formation à travers un tour de table.

Connaître l’impact des niveaux d’attention sur les comportements : la constance de faibles niveaux d’attention des résidents en EHPAD génère souvent colère et tristesse, peur de l’abandon, révolte ou indignation, silences ou cris...
Des entraînement verbaux accroissent temporairement les niveaux d’attention et induisent une meilleure compréhension des situations. La « plasticité cérébrale » ne s’améliore qu’à travers des entraînements. Elle ne se développe qu’avec le plaisir. Elle est accessible à tous les résidents avec des moyens appropriés.

 

Jour 1 - après-midi (3h30)


Les jeux de vocabulaire : découvrir ou redécouvrir des mots peu usités, pouvoir temporairement les mémoriser puis les intégrer dans la construction d’une phrase (au sens large).

La pédagogie de l’animation : des interactions rapides entre résidents et animateurs permettent de trouver la bonne réponse quelles que soient les circonstances (y compris pour ceux qui n’ont plus la possibilité de s’exprimer).
Comment les prolonger, si nécessaire, dans d’autres situations : intergénérationnel, lecture du journal, etc.

 

Jour 2 - matin (3h30)


Les jeux d’accélération de la fluidité verbale : ces jeux d’entraînement permettent d’accélérer le temps de réponse des résidents souvent mis à mal par manque d’entraînement. Ils permettent donc de réduire les confusions liées au manque de pratique et/ou de désir.
Là encore, des techniques de soutien à l’expression soutiendront et encourageront, sans en avoir l’air, les participants.

Les jeux de construction de phrases avec un ou deux items : ces jeux permettent de ré-entraîner la fonction « association » (notre principale conduite mnémonique ou manière d’apprendre) mais aussi la créativité des résidents.
Ces jeux peuvent évoluer vers des ateliers divers : histoires courtes, poésies,…

 

Jour 2 - après-midi (3h30)


Les jeux d’expression spontanée et d’improvisation : à partir d’éléments proposés par l’animateur, construire des réponses instantanées (ping-pong). Ces jeux permettent également une expression distanciée des sentiments (à travers un personnage fictif).
Des exercices de lecture interactive du journal seront également proposés, ainsi que des éléments sur la gestion des débats autour de sujets d’actualité.

Savoir prolonger ces activités ponctuelles et les insérer dans d’autres temps (toilettes, soins, brefs échanges informels) : les coordination informelles…

 

Jour 3 - matin (3h30)


Le temps de l’évaluation : du savoir-faire au faire savoir : l’équipe pluridisciplinaire a besoin d’informations utiles. 
De la légère baisse d’attention constatée sur plusieurs ateliers à une meilleure confiance en soi pour ces activités, 
d’une sociabilité ou des relations privilégiées le temps d’un atelier à l’émergence de compétences inattendues, certaines informations peuvent être utiles au médecin coordonnateur ou aux équipes soignantes. 
L’évaluation est peu pertinente pour une séquence, elle le devient sur un enchaînement de 10 ou 12 séquences.

 

Jour 3 - après-midi (3h30)


Le temps de l’explication : savoir expliquer les modalités de ces activités et en quoi elles contribuent à la qualité générale de vie d’un résident 
Savoir démontrer que certains loisirs sont un « marqueur du soin ».

Remarques :
Ces jeux peuvent être adaptés à tous les résidents, y compris ceux qui ne s’expriment plus ou de manière incohérente. Il est nécessaire que les professionnels disposent d’outils pour le mettre en place et l’apprécier.

La gestion des interactions pour cette activité est un modèle particulier et rigoureux. Il diffère des modèles de présentation connus ou exploités. C’est un modèle conçu uniquement pour le public du secteur gérontologique.

Des modèles de jeux sont proposés pour chaque séquence. 
Des conseils sur la fréquence, la durée, la progression dans le temps seront proposés.
Des techniques d’animation individuelles et collectives seront également proposées.
Des évaluations qualitatives et quantitatives seront notées par des symboles.
Les données pourront être exploitées, notamment pour le PVI.

Méthodes pédagogiques :
Beaucoup de simulations dans ce stage. Comprendre est une chose, appliquer les savoir-faire acquis en est une autre. (On n’apprend pas à conduire seulement en regardant quelqu’un conduire…)
De nouvelles techniques d’animation, si elles sont rapidement compréhensibles, nécessitent de l’entraînement individuel soutenu car il est nécessaire d’effacer temporairement des réflexes langagiers et comportementaux (il est plus rapide d’apprendre à nager à 5 ans qu’à 40).

Remise des documents pédagogiques sur clé USB en fin de formation

Evaluation :
A travers les mises en situation

Une attestation individuelle de fin de formation est délivrée à l'issue de la formation.


Formateur 
Neuropsychologue spécialisé en gérontologie ou Animateur-trice confirmé(e)



*SOMMAIRE DU LIVRET REMIS AUX PARTICIPANTS

P4 – Les Contours de l’Atelier expression orale
P5 – Première étude de cas (construction de phrase)
P6 – Présentation exercice de « réponses-questions » et « synonymes »
P7 à 10 – Présentation 2e étude de cas (1A – 2A – 3A)
P11 – Exercice des « contraires »
P12 – Exercice de vocabulaire
P13 à 15 – Etudes de cas 4A, 4B, 4C
P16 – Exercice « ça fait penser à… »
P17 – Réentraînement à l’écriture de symboles
P18 à 21 – Mise en pratique
P22 – Quizz de mémorisation
P23 – Réponses
P24 – Résumé + étude de cas
P25 – Variante exercice construction de phrase
P26 et 27 – Lecture interactive du journal
P28 et 29 – Lecture-questions et Lecture-attention
P30 – Exercice facultatif + exercice de synthèse

Plus d'informations : 04.67.20.84.42

anfg34@orange.fr - info@anfg.fr

DURÉE ET TARIF

Durée : 3 jours (7H00/jour) soit 21H00

Horaires : 9H30 – 17H00

Modalités :

Stage inter et intra établissement

 

Formation inter-établissements :
1455,00€ TTC / personne 

Effectif : 4 à 6 personnes

Déjeuner sur place ou à proximité
à charge des participants

 

Formation intra-établissement :
4350,00€ TTC / groupe

Effectif : jusqu'à 12 personnes

Accessibilité aux personnes handicapées

CALENDRIER

NICE : du 14 au 16 décembre 2020
MARSEILLE : du 14 au 16 septembre 2020
MONTPELLIER : du 02 au 04 novembre 2020
TOULOUSE : du 23 au 25 novembre 2020
BORDEAUX : du 02 au 04 septembre 2020
NANTES : du 05 au 07 octobre 2020
LYON : du 28 au 30 septembre  2020
STRASBOURG : du 14 au 16 décembre 2020
LILLE : du 16 au 18 septembre 2020
PARIS : du 07 au 09 décembre 2020
JARRY (Guadeloupe) : du 30 nov. au 02 déc.  2020
LAMENTIN (Mart.) : du 23 au 25 novembre 2020
ST-DENIS (Réunion) : 30 sept. au 02 octobre 2020
CAYENNE (Guyane) : du 02 au 04 novembre 2020

Assistance post-formation :
Chaque stagiaire bénéficie d’une assistance par téléphone, vidéo-conférence ou mail pour une durée de 24 mois.

NOUS CONTACTER

  • LinkedIn ANFG
  • Facebook ANFG
  • YouTube ANFG

ZAC Parc Eurêka

876 rue du Mas de Verchant

34000 MONTPELLIER

04.67.20.84.42

anfg34@orange.fr - info@anfg.fr

Site édité par l'ANFG

et hébergé par : Wix.com ​