• Jacques Heurtier

Entretien avec le directeur…

« Bonjour Jean-Marc… »

« Bonjour Monsieur le directeur… »

« Jean-Marc, je voudrais que l’on parle d’un aspect de votre métier : la fonction commerciale…»


Aïe, pensa Jean-Marc, quel rapport avec mon boulot d’animateur ?…


« Voyez-vous, vous organisez régulièrement des activités culturelles, les participations des résidents sont très bonnes, la satisfaction est aussi au rendez-vous, bref, vous faites du beau boulot… »

« Merci » dit Jean-Marc.


Mais où veut-il en venir ?


« Ce beau boulot que vous faites reste dans les murs de l’établissement : seuls les résidents le voient, non ? »

« Euh…oui, » répondit Jean-Marc « et parfois aussi quelques familles viennent participer… »

« En effet » reprit le directeur, « mais c’est à leur initiative, pas à la vôtre, n’est-ce pas ? »

« Euh, oui… » rétorqua Jean-Marc.


Il se sentait mal à l’aise, comme s’il avait commis une faute.


« Ce que je souhaite » dit alors le directeur, « c’est que notre environnement prenne conscience de la qualité du travail fourni en animation, que les résidents et les familles ne le découvrent pas après-coup…Vous me comprenez ? »

« Oui, bien sûr… » dit Jean-Marc.

« Donc l’idée de créer des publi-reportages sur les loisirs et activités des résidents et de les partager à l’extérieur ne vous semble pas incongrue, n’est-ce pas ? »


Son directeur avait toujours l’art et la manière d’amener les gens là où il le souhaitait…


« Et donc les réseaux sociaux, cela vous semble une idée à creuser ? Vous avez bien un profil perso sur FB, non ? »

« Oui, il faudrait que je crée un profil et que je partage photos et commentaires sur FB, c’est cela ? »

« Pas tout à fait » reprit le directeur, « il s’agit surtout de permettre à nos résidents de s’exprimer, de se montrer, d’être si nécessaire des héros du quotidien… et pas seulement de poster une photo avec mention « super atelier gym aujourd’hui » qui générerait 3 like… »

« Donc, il est préférable que je les interroge, que je les invite à s’exprimer à travers d’une activité, c’est bien cela ? »

« Tout à fait. Notre Ehpad est un spectacle vivant, une multiplication de personnalités singulières…

La plupart des gens pensent que nos vieux n’attendent que leur dernière heure en jouant aux petits chevaux…C’est leur manière de conjurer leur propre vieillesse et c’est faux. La vie de l’établissement doit se mettre en scène et vous en serez le réalisateur…Cela vous convient ? »

« Euh, oui, je comprends »

« Alors » reprit le directeur, « rédigez moi un court projet de 2 pages maxi sur le sujet pour que l’on sache mieux où l’on va…Indiquez également vos besoins matériels…On est d’accord?»

« Oui, oui… » dit Jean-Marc.


C’était pour lui une autre perspective : il fallait afficher désormais le « sens de la vie en EHPAD » à travers divers épisodes vécus.

Finalement, pensa-t-il, l’animation sort de son « pré-carré » et s’offre aux yeux de tous.

Ce n’est peut-être pas si mal…

63 vues

NOUS CONTACTER

  • LinkedIn ANFG
  • Facebook ANFG
  • YouTube ANFG

ZAC Parc Eurêka

876 rue du Mas de Verchant

34000 MONTPELLIER

04.67.20.84.42

anfg34@orange.fr

Site édité par l'ANFG et hébergé par : Wix.com ​