• Jacques Heurtier

Interview imaginaire d’une martienne…

Mis à jour : mai 15

Vous l’ignorez probablement mais sur Mars, il y a des concours d’idées déraisonnables qui sont très populaires. Je vais donc vous présenter la gagnante, ZYYRGKA qui a surpassé tout le monde. Quels sont ses trucs ?

« Eh bien – nous-dit-elle- tous les soirs je pose un magazine ouvert sur ma table de nuit avec la photo d’une très belle fille en maillot. Comme ça dès le matin j’attaque en me disant :

Tu seras jamais aussi belle que cette fille – première idée déraisonnable

Et je rajoute : Oui y’en a marre de cette société qui nous impose d’être toujours plus jeunes et beaux… - pas mal non ? »

Nous, sur terre, on ne fonctionne pas comme ça. On se dit : « Oui ce type ou cette fille est beau (belle). Il est ce qu’il est, je suis ce que je suis. Ça ne me dérangerait pas de lui ressembler mais ça ne m’empêche ni de m’aimer ni de m’estimer. Quant à la société, elle ne m’impose rien et ne m’empêche pas d’être ce que je suis ».


Revenons sur Mars : notre championne des idées déraisonnables continue :

« En préparant mon café, je me force à penser à mes clients qui vont râler dès qu’ils vont me voir et …pour corser… je pense aussi que dans mon boulot on me traite comme une moins que rien, qu’on me presse comme un citron, et qu’on se fout pas mal de moi … » (encore 3 pensées déraisonnables)


Nous sur terre, on ne voit pas les choses comme ça : On se dit que tout le monde ne sera peut-être pas agréable avec nous, mais que l’on n’a pas à se faire mal avec cette idée. Au contraire, on pense que le rôle de soignant nécessite beaucoup de qualités, de rigueur, que c’est important de contribuer au bonheur d’une personne âgée en maison de retraite. On pense aussi que l’on est capable de reconnaître nos propres qualités et que si certains ne sont pas d’accord, ils en ont le droit.


Notre Martienne continue :

« Je me force à penser que mon conjoint est égoïste, qu’il ne me comprend pas, qu’il faut absolument que j’aie perdu 3kg dans 2 jours et que je n’aurai pas le temps de faire tout mon travail aujourd’hui…Pas mal non ? »


Nous sur terre, on dit : Mon conjoint est comme moi…Il n’est pas parfait, et alors ? Quant aux kilos, ce n’est pas une question de vie ou de mort. J’ai le droit d’avoir envie de perdre du poids sans me torturer avec cette idée. J’ai aussi le droit de ne pas y arriver. J’ai aussi le droit de penser que le temps est un ennemi mais ce n’est pas la réalité. Si j’étais la plus lente de l’hôpital, on me l’aurait dit…


Notre Martienne conclut :

« Et enfin j’ai un truc génial pour me pourrir la vie : j’ai de la chance, mon voisin me salue à peine. Je pense donc tout de suite qu’il me prend encore pour une de ces feignasses de fonctionnaire et je le hais. Tiens, il me fait penser à quelqu’un de l’hôpital… »

« Voici mon secret : pour être sur Mars la championne des pensées déraisonnables, il faut non seulement profiter de toutes les occasions pour se faire souffrir mais aussi lire dans les pensées des autres (comme moi dans celles de mon voisin) et ne jamais se tromper… »

8 vues

NOUS CONTACTER

  • LinkedIn ANFG
  • Facebook ANFG
  • YouTube ANFG

ZAC Parc Eurêka

876 rue du Mas de Verchant

34000 MONTPELLIER

04.67.20.84.42

anfg34@orange.fr

Site édité par l'ANFG et hébergé par : Wix.com ​