• Jacques Heurtier

L’annonce du diagnostic

Mis à jour : mai 15

« Vous êtes atteint d’Alzheimer ! » Voilà, c’est dit. Je m’y attendais et le redoutais. Je sors. Ciel toujours lumineux, ces horribles bâtiments (mais pourquoi seraient-ils beaux ?) à longer. Parking bien complet, comme toujours, mais où est donc cette foutue bagnole ? Que faire ? Vais-je l’annoncer ? Sûrement pas. Nulle envie de regards apitoyés. J’ai toujours préféré l’orgueil à l’arrogance. De l’orgueil on fait quelque chose, l’arrogance ne fait que confirmer que vous êtes intelligent pour comprendre et bête pour agir… Je vais me perdre en moi, lentement, très lentement. Vais-je devoir parcourir toutes ces étapes (choc, incrédulité, marchandage puis acceptation), ou sombrer dans ces dépressions qui vous enserrent l’encéphale comme des forceps, ou, plus amusant, faire comme si de rien n’était ?

Pourquoi des regrets ? Cela ne me protège pas. Comment interrompre ce cheminement automatique vers l’enfer que m’impose mon esprit et dont mon cœur ne veut plus ? Bon, cherchons : pourquoi pas auditeur libre à la Sorbonne, pratiquer la littérature comparée et faire briller mes derniers feux ? ou partir aux Caraïbes et m’isoler dans une case avec l’œuvre de Pascal…

Que feriez-vous à ma place ?

7 vues

NOUS CONTACTER

  • LinkedIn ANFG
  • Facebook ANFG
  • YouTube ANFG

ZAC Parc Eurêka

876 rue du Mas de Verchant

34000 MONTPELLIER

04.67.20.84.42

anfg34@orange.fr

Site édité par l'ANFG et hébergé par : Wix.com ​