• Jacques Heurtier

Noemi face aux refus de soins

Mis à jour : mai 15

Noémi vient juste d’obtenir son diplôme d’AS. Elle a choisi de travailler en EHPAD. L’équipe l’a prévenue : il y a de sacrés numéros parmi les résidents. Avant même sa première toilette, elle a l’impression que ça va être horrible…

Comme tout le monde, elle frappe symboliquement à la porte puis entre dans la chambre. « Bonjour Mme Machin, je viens pour votre petite toilette… » C’est ce qu’elle a entendu dire dans tous les établissements où elle avait été en stage et ça lui semble naturel. « Qui c’est ? » « C’est Noémi et je viens pour votre toilette… » « J’ai pas envie…. »

« Bon si vous voulez je repasserai plus tard… » « …. »

Elle sort. L’IDEC est là. « Alors ? »

« Elle veut que je repasse plus tard…. »

Noémi ment un peu. Elle ne savait pas comment faire et donc préfère dire que c’est la volonté de la résidente.


L’IDEC lui dit : « Regarde bien… » Elle frappe, attend 3 secondes, entrouvre la porte en s’annonçant : « Bonjour Mme X. Je suis Arlette l’infirmière. Souhaitez-vous que Noémi vous aide à sortir du lit pour vous aider à faire votre toilette ? » Ah elle est pro… pense Noémi. Elle se sent un peu stupide. Mais maintenant elle sait, elle dira plutôt « Souhaitez-vous que je vous aide à sortir du lit pour vous aider à la toilette »…

La résidente répond : « Oui… mais doucement. »

« Bien sûr » dit l’IDEC.

Noémi l’aide. L’IDEC dit : « Souhaitez-vous que nous commencions par le visage ? » Noémi commence à comprendre : il y a comme un jeu secret de questions qui permettent à la résidente de décider et de ne plus avoir l’impression d’être « un paquet de linge sale »….

En plus, ces petites questions semblent détendre les résidents. Elle sait désormais….


La toilette terminée, elle dit à l’IDEC : « Donc si je comprends bien, il est préférable de les interroger plutôt que d’affirmer ? » « C’est ça Noémi. Et quand tu fais une affirmation, finis toujours tes phrases par : « Cela vous convient ? » ou « Etes-vous d’accord ? » ou « Qu’en pensez-vous ? »

Noémi a désormais compris que pour avoir des relations plus harmonieuses avec les résidents, il est nécessaire de leur demander leur avis sur tout. « Et je peux leur demander quel jour on est ? » « Demande leur plutôt si nous sommes lundi ou mardi. Et si tu sens qu’elle hésite, dis-lui soit : « Hier nous étions lundi, donc aujourd’hui, c’est…. » et pour les personnes plus désorientées dis plutôt : « Et si je vous disais que nous sommes mardi, vous seriez d’accord, n’est-ce pas ? »

Noémi se dit alors, « Tiens je vais faire ça avec Julien – son fils de 2 ans – au lieu de dire : va faire dodo, je lui proposerai dodo fessée ou dodo histoire… »

Elle essaie le soir même. Julien répond : « Non pas dodo » Elle dit alors : « Tu préfères la fessée ou la très belle histoire du canard qui revient de vacances ? » « L’histoire » dit Julien.

« Ouf, c’est bon, c’est plié » pense Noémi. Elle sait bien que cela ne marchera pas à tous les coups, mais quand même….

13 vues

ZAC Parc Eurêka

876 rue du Mas de Verchant

34000 MONTPELLIER

04.67.20.84.42

anfg34@orange.fr - info@anfg.fr

NOUS CONTACTER

  • LinkedIn ANFG
  • Facebook ANFG
  • YouTube ANFG

Site édité par l'ANFG

et hébergé par : Wix.com