• Jacques Heurtier

Silence : on meurt ?…

Mis à jour : mai 15

Un silence pesant s’est installé autour de la table. Chacun est affairé dans son assiette… et ça n’est jamais assez bon… Ce silence se poursuit dans le salon, compagnon lourd et insidieux. Il est interrompu par le bruit des chariots, les bavardages et les rires des filles. J’ai cette curieuse impression que le présent n’existe plus. Chacun s’affaire, s’arrange ou s’excuse de ses souvenirs. Serions-nous des morts vivants ? Que nous arrive-t-il ? Nous ne prenons plus soin les uns des autres, nous ne nous enquérons plus de leur santé, de leur famille quand il y en a… A peine si nous nous connaissons. S’il n’y avait pas l’animation, le personnel qui nous salue ou nous questionne nous n’aurions plus aucun lien avec le présent. Pourquoi donc nous immobilisons-nous ? Parce que si nous faisions des efforts nous finirions tout de même par mourir ? La belle histoire… La faucheuse peut nous attraper en plein vol ? Alors volons… Réveillons nous, cueillons chaque jour comme très important plutôt que de se laisser grignoter par l’indifférence. Cela fait 1 mois maintenant que je suis ici. J’ai très vite compris qu’il me fallait des routines pour bien passer le temps et aussi relever de petits défis. Je dois dire que le personnel m’a aidée au mieux, m’a encouragée, soutenue… Les pauvres… J’ai honte de nous, de nos méchancetés, de nos fausses colères, de notre égoïsme sans borne… Quelle image donnons-nous de la vieillesse ? Oui, autrefois on respectait les vieux… mais les vieux d’autrefois étaient respectables.

8 vues

ZAC Parc Eurêka

876 rue du Mas de Verchant

34000 MONTPELLIER

04.67.20.84.42

anfg34@orange.fr - info@anfg.fr

NOUS CONTACTER

  • LinkedIn ANFG
  • Facebook ANFG
  • YouTube ANFG

Site édité par l'ANFG

et hébergé par : Wix.com